CL075 - GEA : évaluation de la prise en charge et des mesures d’hygiène en pratique libérale

CL075 - GEA : évaluation de la prise en charge et des mesures d’hygiène en pratique libérale

Communications libres (1) INSERM U 845, Paris, FRANCE ; (2) CHU Necker Enfants Malades, Paris, FRANCE ; (3) Institut Mutualiste Montsouris, Paris, FR...

59KB Sizes 1 Downloads 107 Views

Communications libres

(1) INSERM U 845, Paris, FRANCE ; (2) CHU Necker Enfants Malades, Paris, FRANCE ; (3) Institut Mutualiste Montsouris, Paris, FRANCE ; (4) INSERM, Lyon, FRANCE ; (5) CHU Pitié, Paris, FRANCE

CL076 - Symbiotique : quel impact sur la survenue d’infections chez le nourrisson ?

Avant un traitement gonadotoxique, la seule option de préservation de la

J. Langue(1), L. Beck(2), C. Salinier(3), E. Lachambre(2), A. Bocquet(4)

fertilité avant la puberté est la congélation ovarienne. Six naissances ont été obtenues après greffe d’ovaires adultes. Pour répondre à la problématique pédiatrique, nous avons utilisé un modèle de greffe orthotopique

(1) Clinique du Val d’Ouest, Ecully, FRANCE ; (2) Nestlé France, Marne La Vallée, FRANCE ; (3) Cabinet médical, Gradignan, FRANCE ; (4) Cabinet médical, Besançon, FRANCE

chez la brebis immature. Matériel : Douze greffes d’ovaires frais ou congelés ont été réalisées. Pen-

Objectifs : Évaluer l’effet d’un lait infantile symbiotique par rapport à un lait

dant 39 mois, l’étude a porté sur les dosages hormonaux ainsi que sur les

infantile probiotique sur le nombre d’infections jusqu’à l’âge d’un an, chez

gestations, le poids et les anomalies présentes chez les nouveaux-nés. Nous

le nourrisson né à terme.

avons également comparé les taux de méthylation de l’Igf2R chez les mères

Population et Méthodes : Des nouveau-nés à terme, en bonne santé et non

et les descendants.

allaités (âge < 42 jours) ont été inclus dans une étude contrôlée, multicen-

Résultats : Une puberté spontanée ou une activité hormonale a été obtenue

trique, randomisée et en double aveugle. Ils ont reçu pendant 12 mois un

chez tous les animaux. Quinze naissances ont été obtenues chez 6 brebis.

lait pour nourrisson puis un lait de suite en complément de la diversifica-

Aucune malformation n’a été retrouvé mais les agneaux avaient un poids

tion: soit un lait infantile enrichi en Bifidobacterium lactis (groupe P), soit

de naissance statistiquement supérieur, sans anomalie de méthylation au

un lait infantile enrichi en Bifidobacterium lactis et contenant également

niveau de l’Igf2R.

des fructo/galacto-oligosaccharides (FOS/GOS: 10/90, 4 g/L, groupe S). On a

À plus long terme, aucune brebis ne présente de signe d’insuffisance

dénombré les infections dans les deux groupes jusqu’à l’âge d’un an (critère

ovarienne.

principal).

Conclusion : Ces résultats démontrent que la greffe d’ovaire immature per-

Résultats : 568 enfants ont été inclus (ITT=528 ; 267=groupe P, 261=groupe

met de mettre en place une puberté spontanée et de restaurer la fertilité.

S). Pendant la 1re année de vie, chaque enfant a présenté en moyenne

Ces résultats devraient permettre de guider les modalités d’utilisation des

4,4 ± 3,4 infections (NS) dans chacun des 2 groupes dont 0,5 ± 1,0 (groupe P)

greffons pédiatriques, chez la femme.

et 0,6 ± 0,8 (groupe S) infections digestives (NS). Conclusion : L’addition de FOS/GOS à un lait infantile enrichi en Bifidobacte-

AFPA / Pédiatrie ambulatoire CL075 - GEA : évaluation de la prise en charge et des mesures d’hygiène en pratique libérale

rium lactis n’a pas d’influence sur la survenue des infections et notamment sur celle des infections digestives au cours de la 1ère année de vie.

I. Bouillevaux(1), A. Borsa-Dorion(1), L. Lapp(1), P. Monin(2)

CL077 - Intérêt du dosage en microméthode de la PCR au cabinet du pédiatre

(1) Urgences pédiatriques, hôpital d’enfants,CHU Nancy, Vandoeuvre, FRANCE ; (2) Médecine infantile 1, hôpital d’enfants CHU Nancy, Vandoeuvre, FRANCE

G. Beley

Les recommandations actuelles de prise en charge des gastroentérites du

Cabinet Libéral, Essey-Lès-Nancy, FRANCE

nourrisson préconisent la prescription systématique de soluté de réhy-

Introduction : Chez l’enfant, la fièvre est un motif fréquent de consultation.

dratation orale, suivie d’une reprise précoce de l’alimentation ainsi que le

Le médecin doit en quelques minutes rechercher la cause, évaluer la gravité

respect de règles d’hygiène au cabinet médical pour prévenir la diffusion

et prescrire ou non des examens complémentaires. Le dosage de la PCR en

de l’épidémie.

micro méthode peut-il l’aider ?

Nous avons mené une enquête en janvier 2009 auprès de 87 médecins

Objectif : Son intérêt aux urgences hospitalières a été démontré.Notre but

généralistes et 18 pédiatres de Meurthe-et-Moselle.

est de démontrer que cette technique peut devenir un examen de routine

L’évaluation de leurs pratiques face à une gastroentérite du nourrisson

en exercice ambulatoire.

montre que 69 % des médecins généralistes et 94 % des pédiatres

Matériel et Méthode : Nous avons dosé la PCR chez 61 enfants, présentant

prescrivent systématiquement un soluté de réhydratation.Moins d’un

une fièvre de plus de 12 heures, isolée ou avec peu de signe. Nous avons

médecin généraliste sur 2 préconise une reprise précoce de l’alimentation

utilisé le NycoCard CRP single test. Sa fiabilité est très bonne. Il se fait en

à la 4e heure, contre 94 % des pédiatres. 83 % des médecins généralistes et

3 minutes avec une goutte de sang. Le coût de l’appareil de mesure est

tous les pédiatres pèsent systématiquement un nourrisson présentant une

de 800 €. Chaque test revient à 2,5 €.

gastroentérite.

Résultats : 10 % des dosages sont supérieurs à 100 (Pyélonéphrites, Sal-

L’étude des possibilités de mise en pratique des recommandations d’hy-

monellose, Kawasaki…).77 % inférieurs à 50, ne sont que des pathologies

giène au cabinet médical montre qu’elles ne sont que très partiellement

bénignes. De 50 à 100, on trouve des cas sévères (méningite, pneumopa-

appliquées même pour les plus simples d’entre elles, en particulier en ce

thies…) mais aussi des cas bénins et la clinique garde toute sa valeur.

qui concerne le lavage de mains, le port d’une blouse ou de gants et la

Conclusion : Ce test apporte une aide précieuse en pédiatrie ambulatoire.

décontamination des objets et des surfaces…

Il est fiable, rapide, et d’un coût faible et nous l’utilisons couramment (20 tests par mois en 2009).

21