Dermatomyosite amyopathique: à propos de deux cas

Dermatomyosite amyopathique: à propos de deux cas

151s Po5ters Poster 90 Dermatomyosite amyopathique 0 Gisserot, F Carsuzaa, Le concept de dermatomyosite amyopathique (DMA) est recent (Euwer e...

55KB Sizes 2 Downloads 150 Views

151s

Po5ters

Poster

90

Dermatomyosite

amyopathique

0 Gisserot,

F Carsuzaa,

Le concept de dermatomyosite amyopathique (DMA) est recent (Euwer et al. JAAD I99 I ;24:959-60) et correspond B une atteinte cutanke typique, saris atteinte musculaire clinique et biologique - objectivable. Nous rapportons deux cas de dermatomyosite amyopathique dont nous avons recherchk, par Clectromyogramme et biopsie musculaire, une atteinte myositique infraclinique. Commenfairm : Devant un tableau cutanC isole, Cvocateur de dermatomyosite amyopathique (papules de Gottron en regard de la face dorsale des interphalangiennes), des examens paracliniques (EMG, biopsie musculaire) peuvent deceler une atteinte musculaire infraclinique. En fonction d’un bilan initial exhaustif (y compris biopsie musculaire), Stonecipher et al. (JAAD 199X28:95 I-6) classent leurs patients atteints de DMA en trois catkgories :

Cas I homme 80 ans

+

-

-

-

-

: 5 propos JJ Morand,

de deux cas

F Marrot

- type I : bilan initial normal. pas d‘kvolution

myositique ; ~ type II : bilan initial normal. Cvolution vers une atteinte musculaire : -type II1 : atteinte musculaire infraclinique au bilan initial. L’inttr&t de la mise en 6vidence d’une atteinte musculaire infraclinique (type III) serait l’institution d’une corticothkrapie g&&ale prkcoce, evitant d’tventuelles complications kvolutives graves (cf cas 1). Les DMA, consid&Ces initialement comme de bon pronostic, doivent en fait faire Cgalement rechercher une pathologie nkoplasique sous-jacente et ce, d’autant plus s’il s’agit d’un homme hgC, avec des n&roses cutankex.

Service

+

de dermatologje,

-

H/A Sainte-Anne,

Antipaludkn de synthkse + cortlcoth&apie locale

83800

Joulon, France

M5 : myosite clinique + dysphagie --) CorticothCrapie

gCnCrale M8 : &rose cutake de la verge : localisations recondaires hkpatiques (primitif non retrouvC)

Cas 2 femme 85 ans

+

-

Non bite

+

+

Kyste ovatien D Cotticothkapie Ca 125 normal lOGlIe Refuse celioscopie

Stable cliniquement (MS I