Étude de l’observance thérapeutique chez 181 patients atteints de psoriasis en France

Étude de l’observance thérapeutique chez 181 patients atteints de psoriasis en France

Posters (n = 17), sévérité du psoriasis (n = 12 ; PASI < 20 et PGA < 4) et traitement concomitant (n = 7). Parmi les 27 enfants traités par l’ustekinu...

181KB Sizes 0 Downloads 6 Views

Posters (n = 17), sévérité du psoriasis (n = 12 ; PASI < 20 et PGA < 4) et traitement concomitant (n = 7). Parmi les 27 enfants traités par l’ustekinumab, 12 (44,4 %) n’étaient pas éligibles pour les raisons suivantes : sévérité du psoriasis (n = 8 ; PASI < 12 et PGA < 3), type clinique de psoriasis (n = 5) et traitement concomitant (n = 1). Le taux de maintien du médicament et la fréquence des événements indésirables graves étaient comparables chez les patients éligibles et non éligibles. Conclusion Les enfants traités par biothérapie en vie courante différent de ceux inclus dans les essais cliniques de phase III, le plus souvent en raison du type clinique de leur psoriasis, de la sévérité de la maladie inférieure à celle requise et de l’utilisation d’un traitement antérieur ou concomitant pour le psoriasis. Les résultats d’efficacité et de tolérance des essais cliniques de phase III dans des populations sélectionnées pourraient ne pas suffisamment refléter les situations de vie réelle. Mots clés Biothérapies ; Enfant ; Essai clinique de phase III ; Psoriasis Déclaration de liens d’intérêts C. Phan, A. Beauchet, A.C. Burztejn, M. Severino-Freire, J. Mazereeuw-Hautier, S. Barbarot, C. Girard, A. Lasek, B. Sassolas, C. Droitcourt, S. Hadj-Rabia, S. Mallet, A. Phan, E. Bourrat déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts, Z. Reguiai est consultant pour Janssen-Cilag, Pfizer, Abbvie, and Novartis, M. Perrussel est consultant pour abbvie, J.-P. Lacour est consultant pour abbvie, F. Aubin est consultant pour Abbvie, Janssen, Celgene, Leo Pharma, Amgen, Abbvie, Novartis, and Pfizer, E. Mahé est consultant pour Abbvie, Boehringer Ingelheim, Janssen, Celgene, Leo Pharma, Amgen, AstraZeneca, Abbvie, Novartis, and Pfizer.

A313 — 27,1 % ont déclaré suivre généralement bien leur traitement tout en précisant qu’il leur arrivait de l’oublier; — 10,5 % ont admis prendre généralement bien leur traitement tout en précisant qu’il leur arrivait de ne pas le prendre volontairement pour des raisons diverses (effets indésirables, alcool. . .); — 3,3 % ont avoué de souvent oublier de prendre leur traitement; — 3,3 % ont déclaré ne pas le prendre volontairement. L’OT est significativement plus importante en cas de prise en charge par un dermatologue (60,2 %) comparativement à un médecin généraliste (29,6 %) (p = 0,0002), en cas de traitement par biothérapie (81,1 %) comparativement à un traitement local (41,9 %) (p = 2,91 E05), ou en cas de traitement systémique (78,6 %) comparativement à un traitement local (41,9 %) (p = 5,09 E-06). Les personnes ne faisant pas preuve d’OT ont parlé de leurs difficultés à suivre leur traitement avec leur dermatologue dans 53,3 % des cas et avec leur médecin généraliste dans 42,1 % des cas. Discussion Notre étude apporte des éléments de compréhension permettant de mieux appréhender le phénomène de non-observance. Elle souligne l’intérêt de la mise en place d’outils d’éducation thérapeutique adaptés. Conclusion L’optimisation thérapeutique en cas de psoriasis repose sur la mise en place de mesures de sensibilisation de tous les acteurs de santé aux problèmes de l’observance, en insistant sur l’éducation, la formation et la motivation des patients et de leur entourage. Mots clés Observance thérapeutique ; Psoriasis Déclaration de liens d’intérêts B. Halioua, J. Zetlaoui sont consultants pour Carenity, E. Pain, L. Radoszycki, D. Testa sont employés de Carenity. https://doi.org/10.1016/j.annder.2019.09.521

https://doi.org/10.1016/j.annder.2019.09.520 P356 P355

Étude de l’observance thérapeutique chez 181 patients atteints de psoriasis en France B. Halioua 1,∗,2 , J. Zetlaoui 3 , E. Pain 3 , L. Radoszycki 3 , D. Testa 3 RESOPSO 2 Cabinet 3 Carenity, Paris, France

1

Introduction L’observance thérapeutique (OT) est définie par le degré de concordance entre le comportement du patient et les recommandations de son médecin. L’objectif de cette étude a été de déterminer la prévalence de l’OT et d’analyser les facteurs susceptibles de l’influencer chez les patients souffrant de psoriasis. Matériel et méthodes Un questionnaire en ligne a été proposé entre janvier et juin 2019 aux patients inscrits dans la communauté psoriasis de Carenity.com, une plateforme de patients en ligne générant des données en vie réelle. Seuls les patients bénéficiant d’un traitement et d’un suivi par un professionnel de santé ont été inclus dans l’étude. Les patients considérés comme faisant preuve d’OT étaient ceux qui ont déclaré suivre rigoureusement leur traitement. Les patients faisant preuve d’OT ont été comparés avec ceux qui n’en faisaient pas preuve. Les résultats obtenus ont été analysés par le test du Chi2 , par le test de Fisher et le test de Student. Résultats Cent quatre-vingt-huit patients ont été inclus (69,6 % de femmes, 51,3 ans en moyenne); 62,4 % étaient suivis par un dermatologue. Le psoriasis évoluait depuis en moyenne 15,7 ans. Soixante-neuf pour cent avaient un traitement local (dont 13,3 % comme unique traitement), 30,9 % avaient un traitement systémique (méthotrexate, acitrétine, aprémilast), 20,4 % étaient sous biothérapie et 5,5 % étaient sous photothérapie. La prévalence de l’OT était de 53 %. Une non OT partielle a été rapportée chez 40,9 % des patients:

Facteurs expliquant la perspective du patient dans le psoriasis et le rhumatisme psoriasique : le rôle de l’inflammation et de l’atteinte structurale mesurées par l’échographie夽 T. Gudu 1 , E. Mahé 2,∗ , I. Padovano 1 , H. Gouze 1 , F. Vidal 1 , L. Lara Gonzalez 3 , A. Guyot 4 , M. Amy de la Bretèque 2 , P. Saiag 3 , I. Bourgault-Villada 4 , S. Ruel-Gagné 1 , F. Constantino 1 , G. Hayem 1 , M. Breban 1 , M.-A. D’Agostino 1 1 Rhumatologie, hôpital Ambroise-Paré, Boulogne-Billancourt 2 Dermatologie, centre hospitalier Victor-Dupouy, Argenteuil 3 Dermatologie 4 Dermatologie immunologie clinique, hôpital Ambroise-Paré, Boulogne-Billancourt, France Introduction Dans la prise en charge du rhumatisme psoriasique (RhPso), le point de vue du patient (« patient reported outcome(s) » [PROs]), est mesuré à l’aide de questionnaires et reflète l’activité de la maladie ainsi que son impact sur la qualité de vie. Néanmoins, ces mesures peuvent aussi être influencées par des facteurs autres que la maladie. L’échographie est un outil objectif pour évaluer l’inflammation et l’atteinte structurale dans le RhPsO. L’objectif de cette étude transversale était d’évaluer par échographie le rôle de l’inflammation (synovite, ténosynovite, enthésites) et de l’atteinte structurale (érosions, appositions périostées), comme facteurs d’explication des différents PROs chez des patients souffrant de RhPso, et de les comparer à des patients avec psoriasis (PsO) avec ou sans symptômes articulaires. Matériel et méthodes Population incluse : RhPsO (critères CASPAR), PsO avec des symptômes articulaires mais CASPAR négatif (PsOsympto) et PsO asymptomatique (PsOasympto). Tous les patients ont bénéficié d’une évaluation dermatologique (sévérité du PsO), rhumatologique [nombre d’articulations douloureuses (NAD)