Fusion echographie-imagerie en coupe

Fusion echographie-imagerie en coupe

Cours pratique: Post traitement 3142 Fusion d'images localisation, et un outil de présentation des résultats pour le correspondant, l'analyse des im...

170KB Sizes 1 Downloads 45 Views

Cours pratique: Post traitement 3142

Fusion d'images

localisation, et un outil de présentation des résultats pour le correspondant, l'analyse des images sources reste la clé de l'interprétation. Cette présentation a pour objectif de présenter les différentes possibilités de fusion d'images en IRM, d'en montrer les limites et d'envisager les possibilités de fusion entre différentes modalités. Mots clés: IRM, fusion d'images - IRM fonctionnelle, fusion d'images - IRM, imagerie fonctionnelle

Modérateur: Cédric De Bazelaire Durée: 30 minutes

09 h 30 08 h 30

Durée: 30 minutes

FUSION TEP-TDM ET TEP-IRM JE Filmont (1), L Mabille (2) (1) Neuilly/Seine - France, (2) Sarcelles - France Correspondance: [email protected]

Objectifs: Connaître les caractéristiques spécifiques de la fusion d'images TEP-TDM. Connaître les bénéfices et l'apport de la fusion d'images TEP-TDM. Connaître les limitations intrinsèques de la fusion d'images TEP-TDM. Connaître les avantages de la fusion TEP-IRM et ses champs d'applications. Points clés: La fusion d'images TEP-TDM est aujourd'hui incontournable, elle présente cependant des limites liés aux caractéristiques intrinsèques des deux modalités. Résumé: La fusion d'images en TEP-TDM est native, les images TEP et TDM sont acquises au cours de la même procédure, elle ne nécessite pas de logiciel de recalage d'image complexe. La fusion d'images TEP-TDM accroît considérablement la précision topographique des anomalies métaboliques. Elle permet en outre une correction d'atténuation rapide des images TEP. Les limitations intrinsèques de la fusion d'images TEP-TDM sont liées aux caractéristiques de l'acquisition TEP: acquisition longue (pas par pas, 2 à 3 minutes/pas, moyennée, en respiration spontanée, élimination urinaire continue du traceur au cours de l'examen) mais également aux problématiques de correction d'atténuation (hyperdensités métalliques, produits de contraste) et aux caractéristiques de l'acquisition TDM (Iow dose). La fusion des images TEP et IRM est réalisable a posteriori. Les appareils TEP-IRM permettraient d'optimiser la radioprotection, mais se heurtent à d'importantes difficultés techniques. Mots clés: TEP, fusion d'images - TEP, technique d'explorationTEP, imagerie fonctionnelle

09 h 00

Durée: 30 minutes

FUSION IRM-DIFFUSION C De Bazelaire, E De Kerviler Paris - France

FUSION ECHOGRAPHIE-IMAGERIE EN COUPE P Bouillet M Pouquet K Lacheheub, A Maubon Limoges - France Correspondance: [email protected]

Objectifs: Assimiler le principe de fonctionnement d'un système de fusion échographie-imagerie en coupes. Comprendre la technique de synchronisation des images. Apports et indications en pathologie abdominale. Points clés: La fusion échographie-imagerie en coupes n'autorise pas la biopsie ou la radiofréquence d'une lésion invisible en échographie. Elle facilite le repérage des lésions et la détermination du trajet de ponction en montrant l'intégralité de l'environnement anatomique. Le but est de faire migrer au maximum les gestes interventionnels du scanner en salle de vasculaire pour améliorer l'asepsie et les conditions de l'anesthésie sans perdre en précision de repérage. Résumé: La fusion échographie-imagerie en coupes est un procédé qui associe l'affichage d'une échographie temps réel conventionnelle et de projections multiplanaires sous un même angle de coupe provenant d'une base de données 3D, scanner ou IRM. L'asservissement des deux écrans suppose une procédure de synchronisation des données puis d'un capteur fixé sur la sonde d'échographie, dont les mouvements sont transmis à un calculateur qui génère les projections. Ce procédé permet d'additionner l'apport de différentes techniques d'imagerie lors d'une procédure intentionnelle (biopsie, drainage, radiofréquence). Mots clés: Echographie, fusion d'images - Echographie, radiologie interventionnelle - 3D, fusion d'images

Cours thématique: Radioprotection du patient 3148

Correspondance: [email protected]

Objectifs: Montrer l'intérêt de la fusion entre des images fonctionnelles et des images anatomiques. Montrer les pièges à éviter en fusion d'image. Donner les principales applications de la fusion d'image en IRM. Points clés: La fusion des images est un mode de présentation des résultats mais pas un mode de lecture. La fusion d'images en IRM n'est pas limitée à la diffusion. La qualité de l'acquisition des images conditionne la qualité de la fusion, les grosses distorsions n'étant pas rattrapables. Résumé: Les développements de l'IRM amènent les radiologues à envisager la fusion d'image. L'approche volumique permet désormais d'envisager un recalage des images quasi parfait et ainsi une fusion optimale des images. Ainsi, des informations fonctionnelles deviennent parfaitement superposables avec les informations anatomiques quelle que soient leur source. Néanmoins, il existe un certain nombre de pièges à éviter afin de limiter les étapes de post-traitement: épaisseur de coupe, taille et centrage des champs de vue. D'autre part, de grosses distorsions géométriques parfois visibles sur les séquences de diffusion sont impossibles à corriger par les logiciels de fusion. Enfin, si les images de fusion sont une aide pour le radiologue en terme de

1340

Tomodensitométrie: aspects technologiques et réduction de la dose

Modérateur: Eric De Kerviler 08 h 30

Durée: 30 minutes

TOMODENSITOMETRIE : ASPECT TECHNOLOGIQUE ET DOSIMETRIE E De Kerviler Paris - France Correspondance: [email protected]

Objectifs: Montrer les particularités du scanner en termes de dosimétrie par rapport à la radiologie conventionnelle. Définir les grandeurs dosimétriques et les indicateurs de dose au scanner. Décrire les techniques permettant de diminuer la dose délivrée au patient en scanographie. Points clés: Le scanner représente une des principales sources d'irradiation médicale. Les techniques de modulation de dose permettent de diminuer la dose de plus de 50 %.