Imagerie des tumeurs osseuses malignes primitives

Imagerie des tumeurs osseuses malignes primitives

à l'étude d'une région anatomique: ceinture scapulaire, doigt, bassin, genou. Montrer l'apport de l'analyse des coupes natives, et des reconstructions...

148KB Sizes 12 Downloads 157 Views

à l'étude d'une région anatomique: ceinture scapulaire, doigt, bassin, genou. Montrer l'apport de l'analyse des coupes natives, et des reconstructions MIP. Messages à retenir: L'évolution des IRM permet l'acquisition rapide d'images angiographiques de haute qualité pour l'étude du squelette axial et périphérique. L'angio-IRM peut ainsi remplacer l'angiographie conventionnelle diagnostique des lésions tumorales des membres. Nécessité d'une technique rigoureuse et d'un protocole d'acquisition standardisé. Mots clés: Angio-IRM - Squelette

10 h 50

Durée: 20 minutes

La radiologie standard demeure l'examen de première intention. La tomodensitométrie peut compléter le bilan et permettre dans certains cas d'orienter le diagnostic. L'IRM tient pricipalement son rôle dans le bilan d'extension et le suivi de l'évolution de la lésion sous traitement. Le diagnostic formel repose sur l'étude histologique. Mots clés: Ostéoarticulaire, tumeur maligne - Bonnes pratiques, technique d'exploration

11 h 50

Durée: 10 minutes

DISCUSSION GENERALE: CONTRIBUTION DES TECHNIQUES D'IMAGERIE DANS LE CADRE DE LA CANCEROLOGIE OSTEO-ARTICULAIRE

NOUVEAUTES DANS LE BILAN DES TUMEURS DES PARTIES MOLLES EN SCANNER ET IRM D Neu, D Petit, B Puyssegur, M Michel, FGrosprêtre, A Blum Nancy - France Objectifs pédagogiques: Apprendre à caractériser les tumeurs des parties molles. Présenter les protocoles d'exploration au scanner. Connaître les nouvelles modalités d'analyse en IRM grâce aux séquences 4D. Messages à retenir: L'information la plus importante est l'analyse topographique de la tumeur. La cinétique de prise de contraste aide à la caractérisation tissulaire au scanner et/ou à l'IRM. L'évaluation vasculaire peut être déterminée au scanner et en IRM. Mots clés: Parties molles - IRM - Scanographie

11 h 10

Durée: 20 minutes

SURVEILLANCE IRM DES TUMEURS OSSEUSES MALIGNES CHEZ L'ENFANT G Noizette, C Weber, L Mainord-Simord Vandoeuvre-lès-Nancy - France Objectifs pédagogiques: Rappel des principales pathologies osseuses malignes chez l'enfant. Place de l'IRM dans le suivi des tumeurs osseuses malignes. Présentation des différentes séquences recommandées par le comité d'imagerie du groupe GSF-GETO. Analyse de la séquence d'angio IRM dynamique TRICKS. Messages à retenir: Les principales tumeurs osseuses malignes chez l'enfant sont l'ostéosarcome et le sarcome d'Ewing. L'IRM est la modalité de choix en ce qui concerne le bilan d'extension loco-régionale des tumeurs osseuses malignes et l'évaluation de la réponse pré-opératoire à la chimiothérapie. La séquence TRICKS est une séquence angio IRM dynamique permettant d'analyser en 3D les rapports vasculaires de la tumeur et la vascularisation tumorale propre. Mots clés: Pédiatrie - Ostéoarticulaire, tumeur maligne - IRM

11 h 30

Durée: 20 minutes

IMAGERIE DES TUMEURS OSSEUSES MALIGNES PRIMITIVES E Core, E Leroy, C Ponchel, S Prevot, S Sere, 1Vasselin, B Bonnaire Amiens - France Objectifs pédagogiques: Connaître les principales tumeurs osseuses malignes primitives. Savoir sur quels critères elles sont diagnostiquées. Décrire l'imagerie de ces tumeurs. Comprendre le rôle de chaque technique d'imagerie. Messages à retenir: Les plus fréquentes tumeurs osseuses malignes primitives sont l'ostéosarcome, le sarcome d'Ewing et le chondrosarcome.

1375