R259 Blocs tronculaires en urgence pour la chirurgie tegumentaire de la face

R259 Blocs tronculaires en urgence pour la chirurgie tegumentaire de la face

COMMUNICATIONS R257 AnesthPsie locore’gionale LA PREMEDICATIONPAR L’ETILIFRINEPER-OSA-TELLEUN EFFETPREWNTIF SURL’HYFDTENSION ARTERIELLEAU COURSDE LA R...

124KB Sizes 0 Downloads 67 Views

COMMUNICATIONS R257 AnesthPsie locore’gionale LA PREMEDICATIONPAR L’ETILIFRINEPER-OSA-TELLEUN EFFETPREWNTIF SURL’HYFDTENSION ARTERIELLEAU COURSDE LA RACHIANFSTHFSIF coNvENTIoNNJ3LE 7 Bouaggad A, Harrar R, Dlimi A, Bouderka MA , Abassi 0 Service de Reanimation des Urgences Chirurgicales - CHU Ibn Rochd- Casablanca Introduction : La prevention de l’hypotension arterielle lors de la rachianesthesie (RA) est basee sur le remplissage vasculaire associe a un vasoconstricteur (Cah. Anesthesiol., 1993 ; 41 : 217-220). L’administration des vasoconstricteurs par voie orale est tres peu etudiee (can J Anaesth 1994 ; 41 : 1091-3). Le but de cette etude a ete d’evaluer I’effet preventif de l’etilefrine per-os sur I’hypotension arterielle lice a la RA conventionnelle. Materiel et methodes : etude prospective randomisee comportant 40 malades (moyenne d’age = 36 ans), ASAl et 2, devant subir une intervention de chirurgie orthopedique sous RA. Les patients ont ete repartis en 2 groupes : Gl (n=20) recevant de l’etilefrine pe-ros 15 mg (30gouttes) 1 heure avant la RA, G2 (n=20) recevant un placebo. Apres un remplissage vasculaire au serum sale 0.9% a la dose de 10 ml.kg-’ . La RA a ete effectuee par la bupivacaine 0,5% hyperbare a la dose de 10 a 15 mg, en position assise a I’aide d’une aiguille 27 G, dans I’espace L3, L4, puis le malade est installe en decubitus dorsal pour I’intervention. La pression arterielle (PA) etait mesuree par un brassard pneumatique toutes les3 min jusqu’a 30 min. puis toutes les 5 min jusqu’a la fin d’intervention (Monitorage type dynamapR), la frequence cardiaque par un electrocardioscope, la SP02 par un oxymetre de pouls. Une chute de la PAS en dessous de 100 mmHg, ou bien une baisse de 30% de la valeur initiale est consideree comme un echec et sera traitee par un bolus, si besoin rep&e de 2 mg d’etilefrine IV. Analyse statistique : test t de student , test de ChiZ corrige (PC 0.05). Resultats : Les patients etaient comparables pour l’age, le sexe, le poids, la taille, le delai d’installation de l’anesthesie et le niveau du bloc sensitif. Une baisse significative de la PAS et PAM a ete observee chez 4 malades (20 %) dans le Cl et chez 6 malades 30 % dans le G2. Cinq malades dans le G2 ont fait une chute majeure de la PAM (Tableau 1). II n’a pas ete note de difference entre les 2 groupes en ce qui concerne la variabilite de la frequence cardiaque.. Tableau I : Resultats exprimes en moyenne * DS, ou nombre de patients. ________________________________________---------------Cl G2 P (n=20) (n = 20) _____--__-----_____------------------------------------14(700/o) NS PAM Stable 16(80%) 30% 5 UPAM<40% UPAM>40%

4(20%) 0

5%)

NS

* 13:kS NS Delai de survenu 12*4 de I’hypotensionlmin) Nombre de bolus * 0-I 10 d’etilefrine ____________________-----------------------------------~ * I’ < II.05 Discussion : La premeditation par i’etilefrine per-OS permet de limiter la baisse de la pression arterielle lors de la RA conventionnelle. saris effet notable sur la variabilite de la frequencc cardiaque.

5(20)

AFFlCHfiES R258

941

Anesthe’sie locore’giouale

BLOCS TRONCULAIRES EN URGENCE POUR LA CHIRURGIE TEGUMENTAIRE DE LA FACE. Pascal J’, Simon P.G’, Allary R’, Passot S’, Molliex S’ , Navez M.L’ ,Auboyer C’. Departement d’AnesthesieReanimation’, Service dVORL2, Pav 50 Hop Bellevue, CHU St Etienne 42055 cedex 2 introduction: L’anesthesie loco-regionale W-R) represente une alternative interessante a I’anesthesie g&r&ale (AG) en traumatologie de la face (conference d’actualisation Paris SFAR 1997). La realisation de 4 blocs tronculaires autorise la plupart des gestes chirurgicaux. Le but de cette etude est d’en &valuer la faisabilite en chirurgie cutanee. Matkriel et mhthodes: Nous avons &die ktrospectivement 11 patients hospitalises en urgence pour plaies multiples de la face. Apres premeditation par hydroxyzine 1,5 mg/kg et cimetidine effervescente 400 mg, un ou plusieurs blocs de la face ont et6 realises de fapon uni ou bilaterate a I’aide d’une aiguille 25 G, par administration de 2 a 3 cc de lidocaine 1% adrenalin&e: Bloc du nerd frontal (BF) au niveau du foramen supraorbitaire, sur le rebord orbitaire; Rloc du nerf suoratrochleaire (BST) au contact de I’os, au niveau de I’angle entre le bord superieur de I’orbite et 1’0s nasal; B& du nerf infra-orbitaire (BIO) par voie transcutanee a la sortie du foramen infra-orbitaire; Bloc du nerf mentonnier (BM) par voie transcutanee au niveau du foramen mentonnier. Nous avons evalue la satisfaction du chirurgien (Tres Satisfait; Satisfait; Moyen; m&content; tres m&content) et celle du patient (preferait-il si c’etait a refaire une AG ou une ALR?), les incidents et la necessite d’un complement pour permettre le geste chirurgical. Wsultats: Les plaies, souvent associees, 6taient localisees au niveau du menton, des levres inferieure et superieure, des joues, des ailes du nez, des paupieres, du front et du cuir chevelu. Elks ont necessite 27 blocs: 7 BF, 5 BST, 7 BIO, et 8 BM. Aucun incident n’a et& note lors de leur realisation. Deux patients ont repu une infiltration complementaire pour plaie de la langue et plaie de la pointe du nez (bloc du nerf nasolobaire). Les chirurgiens ont et6 satisfaiis dans 100% des cas, les patients dans 90%. Ils sont 9 sur 10 a preferer une ALR si le geste etait a refaire. Dans un dossier, la satisfaction du chirurgien et du malade n’ont pas et6 not&e (tableau). Satisfaction TS S M m tm Patients 1 4 5 0 0 Chirurgiens 5 5 0 0 0 Discussion: Cette 6tude montre que la realisation de blocs tronculaires est une alternative fiable a I’AG pour des plaies multiples isolees de la face. Elle permet de surseoire a une induction estomac plein, et autorise une surveillance neurologique du traumatisme cranien souvent associe a ces plaies.